imprimer contact newsletter facebook mentions
Paris, Conciergerie, salle des gens d'armes. Photo NonOmnisMoriar.
Paris, Conciergerie, salle des gens d'armes. Photo NonOmnisMoriar.
La Voix des lieux Menufleche_bas

La Conciergerie, du palais médiéval à la prison de Marie-Antoinette

La Voix des lieux Menufleche_bas

La Conciergerie, du palais médiéval à la prison de Marie-Antoinette

Résidence parisienne des rois de France au Moyen âge, le Palais de la Cité a notamment conservé de l'époque gothique l'impressionnante salle des gens d'armes. Peu à peu envahi par l'administration judiciaire, le palais a vu se développer dans ses murs tout un univers carcéral. Parmi les innombrables « pensionnaires » de la prison, Marie-Antoinette est sans doute la plus illustre. Sa cellule a été minutieusement reconstituée en 1989.

Au fil des siècles, les rois de France ont eu à cœur de faire de leur palais une résidence confortable, susceptible d'accueillir une cour et un personnel toujours plus nombreux. Par son faste, le Palais se devait également de donner l'image de l'autorité et du prestige du monarque. Enfin, la construction de l'État royal a nécessité de loger des administrations de plus en plus spécialisées. Dans le continuité de son grand-père saint Louis, Philippe le Bel entreprit d'importants travaux d'agrandissement et de reconstruction. La salle des gardes et la salle des gens d'armes, immense réfectoire des domestiques, témoignent toujours de l'ambition du roi.

Au milieu du XIVe siècle, Charles V abandonna le palais aux administrations. La plus importante d'entre, le Parlement de Paris, avait un rôle principalement judiciaire. Son fonctionnement nécessita la création de cachots dans le Palais, formant la prison de la Conciergerie. Celle-ci a connu sa plus grande activité pendant la Révolution alors que le tribunal révolutionnaire siégeait dans le Palais. Le 2 août 1793, Marie-Antoinette y fut transférée en prévision de son procès. Elle y demeura 76 jours étroitement gardée dans une cellule austère. Elle la quitta le 16 octobre suivant au matin pour l'échafaud. Plusieurs cellules, le préau des Femmes et la chapelle dite des Girondins, permettent également d'évoquer le quotidien et le sort des prisonniers.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite aura lieu le jeudi 09 novembre 2017 à 10h30.
Rendez-vous devant la Conciergerie, 2 boulevard du Palais, Paris 1e.
Durée : 1h30 à 2h.
Tarifs et conditionsfleche_bas Tarif normal 12€. Tarif réduit 9€ (moins de 25 ans et demandeurs d'emploi sur présentation d'un justificatif). Droit d'entrée en plus. Réservationfleche_bas La réservation est obligatoire pour cette visite. Pensez à indiquer dans votre message la visite qui vous intéresse, le nombre de participants ainsi que votre numéro de téléphone, portable si possible.
Réserver maintenant
Carte de fidélitéfleche_bas Dès votre première visite, n'hésitez pas à demander votre carte de fidélité. Après 9 visites, payées, la 10e vous est offerte, soit une réduction de 10%. La validité de la carte n'est pas limitée dans le temps et elle n'est pas nominative. Vous pouvez ainsi en profiter avec vos proches. Calendrier des visites Lettre d'information
GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours sauf le premier dimanche du mois.
Droit d'entrée en plus.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Paris au Moyen âge
Malgré les bouleversements urbains, la ville du Moyen âge n'a pas disparu du paysage parisien, loin de là. Les rues étroites, le parcellaire serré, les églises, des maisons à pignon sur rue, quelques demeures, de nombreux vestiges de murailles sont autant de souvenirs du dynamisme de la ville médiévale. Cette sélection de visites vous les fera découvrir. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.