imprimer contact newsletter facebook mentions
Pol Bury, Sphérades, 1985. Paris, Palais-Royal. Photo Vincent Delaveau.
Pol Bury, Sphérades, 1985. Paris, Palais-Royal. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas

Cours et jardins du Palais-Royal, de Richelieu à Buren

La Voix des lieux Menufleche_bas

Cours et jardins du Palais-Royal, de Richelieu à Buren

Le Palais-Royal porte mal son nom puisqu'il n'a presque jamais été royal, hormis quelques années pendant la minorité de Louis XIV. Ce petit défaut n'ôte pourtant rien à son intérêt. Cette promenade dans ses cours et ses jardins vous raconte son histoire trépidante de sa construction par Richelieu au XVIIe siècle à l'installation mouvementée des « colonnes de Buren » dans les années 1980.

En 1624, le cardinal de Richelieu entre au Conseil du Roi et achète un hôtel particulier proche du Louvre. En une petite vingtaine d'années, il en fait l'une des plus somptueuses demeures de la ville. De ce « Palais-Cardinal » ne subsiste que la galerie des Proues et une partie de l'emprise de l'immense jardin. C'est à la famille d'Orléans que nous devons le palais actuel, résultat d'importantes transformations entre les années 1750 et les années 1820. La métamorphose architecturale des lieux s'est alors accompagnée d'une large ouverture aux flâneurs. Jusqu'au milieu du XIXe siècle, le palais est peu à peu devenu l'un des lieux de promenade et de divertissements les plus courus à Paris, associant dans un mélange étonnant l'élégant et le sordide.

Cette visite vous permettra d'abord d'apprécier l'harmonie des lieux et la qualité de l'architecture de Contant d'Ivry et Victor Louis. Elle fera revivre les prostituées des galeries de Bois, les joueurs des tripots évoqués par Balzac, les clients des restaurants et des cafés à la mode. Elle sera enfin l'occasion de faire la rencontre des grandes figures qui ont marqué les lieux, comme le Régent, la Montansier, Camille Desmoulins ou, plus près de nous, Colette ou Daniel Buren.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours. Elle est aussi proposée l'été en soirée.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Le grand axe de Paris
En 1563, Catherine de Médicis entreprend la construction du château des Tuileries. Peu à peu transformé en un vaste palais, il fut réduit en cendres en 1871. Pourtant, du Louvre à la Défense, la perspective de ce palais disparu structure encore tout l'ouest parisien. Ces quelques visites jalonnent ses huit kilomètres. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.