imprimer contact newsletter facebook mentions
La Voix des lieux Menufleche_bas

Le Panthéon, de l'abbatiale Sainte-Geneviève au temple des Grands Hommes

La Voix des lieux Menufleche_bas

Le Panthéon, de l'abbatiale Sainte-Geneviève au temple des Grands Hommes

En 1744, les prières adressées à sainte Geneviève ont raison de la terrible maladie qui menace les jours de Louis XV. Une fois remis sur pied, le souverain décide la construction d’une nouvelle abbatiale Sainte-Geneviève, la plus grande église construite en France au XVIIIe siècle.

L’architecte Soufflot renouvelle l’architecture religieuse en opérant une géniale mais fragile synthèse de la légèreté des structures gothiques d’une part et de l’élégance des décors antiques d’autre part. L’édifice, baigné de lumière par les grandes ouvertures du dôme et de la nef, doit accueillir dignement les reliques de la patronne de Paris.

Mais le chantier s’achève à peine lorsque la Révolution décide de faire de l’église un temple à la gloire des grands hommes de la Nation, le Panthéon français. Jusqu’aux obsèques de Victor Hugo en 1885, le sort de l’édifice ne cesse de changer au fil des régimes politiques, tantôt Panthéon, tantôt église Sainte-Geneviève. Dans les années 1870, cette dernière affectation lui vaut un exceptionnel décor peint, trop souvent négligé au profit des illustres pensionnaires de la crypte. Les plus grands peintres officiels de la fin du XIXe siècle ont pourtant contribué à cette fresque « religioso-nationale » de la France : Puvis de Chavannes, Laurens, Delaunay... Cette visite sera ainsi l'occasion de « rencontrer » nos grands hommes et de revivre quelques panthéonisations, mais aussi de « revisiter » un monument passionnant pour son architecture comme pour ses décors.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours.
Droit d'entrée en plus.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Trésors du Quartier Latin
Dès l'époque romaine, les pentes de notre Montagne Sainte-Geneviève ont accueilli les plus beaux monuments de la ville. Les thermes de Cluny en témoignent toujours. À partir du XIIe siècle, ces parages ont été colonisés par les maîtres et étudiants des écoles parisiennes qui donnèrent naissance à l'Université. Ils ne les ont pas quittés depuis. Ces visites vous mènent à la découverte d'un quartier aux ambiances variées et au patrimoine exceptionnel. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.