Château de Chantilly, vitrail de la galerie de Psyché (détail). Photo Vincent Delaveau.
Château de Chantilly, vitrail de la galerie de Psyché (détail). Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas imprimer contact newsletter facebook instagram mentions

Chantilly, miroir des princes

La Voix des lieux Menufleche_bas imprimer contact newsletter facebook instagram mentions

Chantilly, miroir des princes

« De tous les lieux que le soleil éclaire, il n'y en a point de pareil à celui-là ». Madame de La Fayette évoque ainsi Chantilly en 1673. Le site a bien sûr changé depuis mais l'impression qui s'en dégage reste la même. Celle d'un lieu hors du temps, particulièrement gâté par l'histoire, témoignage du génie des architectes, des jardiniers, des artistes et des artisans français, du Moyen âge à la fin du XIXe siècle. Cette escapade d'une journée à la découverte du château, de ses collections et de ses jardins vous le prouvera !

Un premier château est mentionné ici à la fin du Xe siècle, juché sur un petit éperon rocheux entouré de marécages. Au fil du temps, les différents propriétaires de Chantilly — toujours des personnages de premier plan — ont régulièrement reconstruit, agrandi ou transformé le château et son environnement. Le chancelier Pierre d'Orgemont lui donne son plan triangulaire cantonné de tours. Le connétable Anne de Montmorency, grand mécène de la Renaissance, lui adjoint le « petit » château. Le Grand Condé et ses successeurs mènent de considérables travaux d'embellissement à l'intérieur comme à l'extérieur. Enfin, le duc d'Aumale, cinquième fils de Louis-Philippe et héritier du dernier prince de Condé, à la tête d'une immense fortune, fait reconstruire le grand château par Honoré Daumet dans les années 1880. Synthétisant les grands moments de son histoire, il offre un cadre exceptionnel à ses œuvres d'art et donne au site sa silhouette actuelle.

Cette visite vous permettra notamment de comprendre l'originalité de l'architecture, d'apprécier les savantes perspectives de Le Nôtre, de flâner sous les frondaisons du jardin anglais et de découvrir les pittoresques chaumières du hameau. Dans le château, nous partagerons notre temps entre la chapelle, les grands appartements des princes (XVIIe et XVIIIe siècles), la galerie des Cerfs et les salles du musée Condé qui conservent des trésors de l'art européen depuis la Renaissance. En fonction de l'effectif de votre groupe, du temps dont vous disposez et de vos centres d'intérêt, il est aussi possible d'inclure dans cette journée la visite du Musée vivant du Cheval, logé dans les Grandes écuries.

PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours sauf le mardi.
Droit d'entrée en plus.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
Lionceau
Une couronne de châteaux autour de Paris
Forteresses royales ou gentilhommières de hobereaux, résidences de chasse ou « maisons de bouteille », demeures de plaisance ou somptueux palais... Du Moyen âge au XIXe siècle, aristocrates, officiers, financiers et grands bourgeois ont largement investi la campagne francilienne pour former autour de Paris une belle couronne de châteaux. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2018. Reproduction interdite sans autorisation.