imprimer contact newsletter facebook mentions
Façade de l'église Saint-Sulpice. Photo Vincent Delaveau.
Façade de l'église Saint-Sulpice. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas

Saint-Sulpice, fastes religieux du « noble faubourg »

La Voix des lieux Menufleche_bas

Saint-Sulpice, fastes religieux du « noble faubourg »

Lorsque Saint-Sulpice est reconstruite à partir du milieu du XVIIe siècle, il faut voir grand. Elle est alors l'église paroissiale du bourg et du faubourg Saint-Germain. L'ambition du projet a ralenti le chantier qui s'étire sur plus d'un siècle, laissant la tour sud inachevée à la Révolution. Son histoire chaotique, son ampleur et les trésors d'art religieux qu'elle abrite en font l'une des églises les plus remarquables de Paris. Cette visite en témoigne.

En 1646, Anne d'Autriche pose la première pierre de la reconstruction de l'église Saint-Sulpice. Le parti architectural, habituel dans le Paris du Grand Siècle, montre une fidélité à la tradition médiévale tout en répondant aux besoins de la liturgie issue du concile de Trente. L'église se distingue cependant de ses contemporaines par des dimensions exceptionnelles, proches de celles de Notre-Dame, susceptibles d'accueillir la population nombreuse et souvent fortunée du faubourg Saint-Germain. À la fin du XVIIIe siècle, suite à un concours, l'architecte Servandoni achève l'ensemble par une façade à deux loggias superposées, très originale dans le paysage parisien.

Saint-Sulpice conserve de nombreux chefs d'œuvre d'art religieux. L'une des chapelles latérales de la nef abrite l'imposant monument funéraire du curé Languet de Gergy, sculpté par Michel-Ange Slodtz, brillant représentant de l'art rocaille. Ce curé qui acheva l'église favorisa l'installation dans le transept d'un curieux et imposant gnomon. Cet outil astronomique permet de suivre au fil de l'année la course du soleil dans le ciel. La chapelle de la Vierge fut réaménagée avec richesse et théâtralité à partir de 1774 par De Wailly, fidèle au souvenir du Bernin. Vers 1860, Delacroix met un point final à cet exceptionnel ensemble en concevant le décor de la chapelle des Saints-Anges. Saint Michel terrassant le démonla Lutte de Jacob et de l'Ange et Héliodore chassé du Temple évoquent la rébellion impuissante de l'Homme contre Dieu.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite aura lieu le mercredi 13 décembre 2017 à 10h30.
Rendez-vous devant l'église, place Saint-Sulpice.
Durée : 1h30 à 2h.
Tarifs et conditionsfleche_bas Tarif normal 12€. Tarif réduit 9€ (moins de 25 ans et demandeurs d'emploi sur présentation d'un justificatif). Droit d'entrée en plus. Paiement sur place en espèces ou par chèque à l'ordre de Vincent Delaveau. Réservationfleche_bas La réservation est obligatoire pour cette visite. Pensez à indiquer dans votre message la visite qui vous intéresse, le nombre de participants ainsi que votre numéro de téléphone, portable si possible.
Réserver maintenant
Carte de fidélitéfleche_bas Dès votre première visite, n'hésitez pas à demander votre carte de fidélité. Après 9 visites, payées, la 10e vous est offerte, soit une réduction de 10%. La validité de la carte n'est pas limitée dans le temps et elle n'est pas nominative. Vous pouvez ainsi en profiter avec vos proches. Calendrier des visites Lettre d'information
GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours sauf le dimanche matin.
Droit d'entrée en plus.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Les églises de Paris
Des débuts de l'architecture romane à l'épanouissement du gothique, des fastes du Renouveau catholique au foisonnement du XIXe siècle, les églises parisiennes offrent, par leur architecture, leur décor et leur ameublement, un remarquable panorama de l'art religieux. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.