imprimer contact newsletter facebook mentions
Hector Guimard, Castel Béranger, détail de la grille d'entrée. Photo Vincent Delaveau.
Hector Guimard, Castel Béranger, détail de la grille d'entrée. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas

Hector Guimard à Auteuil, entre art nouveau et art déco

La Voix des lieux Menufleche_bas

Hector Guimard à Auteuil, entre art nouveau et art déco

Avant tout connu pour les stations de métro qui font aujourd’hui partie de l’image de Paris, Hector Guimard a beaucoup construit dans le quartier d’Auteuil. À l’aube du XXe siècle, cet ancien village commence à s’embourgeoiser et à devenir le plus extraordinaire laboratoire de l’architecture parisienne. Cette promenade permet de revivre la carrière de Guimard entre art nouveau et art déco.

En 1896, le passant surpris, parfois médusé, découvre les lignes mouvementées, les matériaux variés, les couleurs et l'exubérant décor du Castel Béranger. D’après un journaliste de l’époque, les masques grimaçant et les diables escaladant la façade « font se signer à vingt pas toutes les vieilles femmes de l’arrondissement ». Guimard semble avoir gagné son pari d’un art à la fois nouveau et « total » — il va jusqu’à dessiner les papiers peints et les boutons de porte. Le Castel « dérangé » constitue en tout cas une étape décisive dans la carrière de l'architecte. Sa renommée lui vaudra peu de temps après la prestigieuse commande des entrées du métropolitain.

Ce parcours, d’immeubles de rapport en hôtels particuliers, permet d’appréhender l’évolution de l'œuvre de Guimard jusque dans les années 20 alors que l’usage du béton armé s’est généralisé et que l’art nouveau est détrôné par l’art déco et le mouvement moderne. La promenade s’achève dans le square Jasmin où Guimard a élevé après la première guerre mondiale une étonnante maison préfabriquée. Elle montre son souci de rationaliser la construction, mais également son attachement profond aux formes élaborées vingt ans plus tôt, désormais démodées.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours. Elle peut aussi être programmée en soirée.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Le Paris de la Belle époque
À la fin du XIXe siècle, Paris affirme son statut incontestable de capitale des plaisirs. Les expositions universelles, la vie artistique, les spectacles, les grands restaurants et les petites maisons attirent un public nombreux dans un extraordinaire tourbillon. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.