imprimer contact newsletter facebook mentions
La Villette, carrefour des canaux à l'entrée du parc. Photo Vincent Delaveau.
La Villette, carrefour des canaux à l'entrée du parc. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas

Parc de la Villette, souvenir des bestiaux et bosquets contemporains

La Voix des lieux Menufleche_bas

Parc de la Villette, souvenir des bestiaux et bosquets contemporains

La Villette, c’est d’abord l’un des grands pôles culturels de la ville, créé dans les années 80 à l’emplacement des anciens abattoirs. La Cité des sciences et de l’industrie, la Cité de la musique, la Grande halle ou encore le Zénith ont lui donné un rayonnement national. Mais la Villette, c’est aussi un beau parc d’une cinquantaine d’hectares.

Le site s’est structuré au XIXe siècle par le percement des canaux de l’Ourcq et Saint-Denis, la construction de voies de chemin de fer et surtout l’aménagement des abattoirs et du marché aux bestiaux sous le second Empire. La Grande halle qui accueillait les bovins encore sur pattes et plusieurs autres bâtiments gardent le souvenir du fonctionnement de cette « cité du sang ». Le dernier bœuf abattu en 1974, une longue période de réflexion aboutit à un concours international en 1982, remporté par l’architecte Bernard Tschumi. Largement ouvert sur la ville et liant habilement les grandes institutions culturelles qu’il accueille, le parc est le résultat d’une structure savante et claire à la fois. Sa conception sans précédent en fait un jalon remarquable de l’histoire des jardins urbains.

La « Promenade Cinématique » qui serpente à travers le parc sera notre fil conducteur. De folie en folie, elle permet d’en apprécier les grandes perspectives, de découvrir ses principaux édifices et d’évoquer l’histoire du site. Elle offre surtout un cheminement plein de surprises et de charme au fil des prairies et des nombreux jardins traités en bosquets.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours. Cette visite est également proposée en soirée en été.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Le Paris des frontières
La construction de l'enceinte de Thiers dans les années 1840, bordée de la fameuse zone, a profondément marqué la physionomie des quartiers environnants. Bâtis de façon souvent anarchique, occupés par une population modeste et par des activités industrielles, ils ont fait l'objet d'importantes transformations depuis la démolition des fortifs dans les années 1920. Ces quartiers conservent un charme incomparable en marge de la ville. Leur découverte est un étonnement de chaque instant. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.