Escaliers dans le nouveau Palais de justice, Renzo Piano Building Workshop. Photo Vincent Delaveau.
Escaliers dans le nouveau Palais de justice, Renzo Piano Building Workshop. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas imprimer contact newsletter facebook instagram mentions

De Pont-Cardinet au Palais de justice, le nouveau visage des Batignolles

La Voix des lieux Menufleche_bas imprimer contact newsletter facebook instagram mentions

De Pont-Cardinet au Palais de justice, le nouveau visage des Batignolles

Depuis 2012, la Voix des lieux vous a fait suivre les différentes étapes du développement de la ZAC Clichy-Batignolles, organisée autour du grand parc Martin Luther King. L'inauguration du palais de Justice et le quasi achèvement de ses abords et des franges du parc justifient ce nouveau parcours.

Ouvert en avril 2018, le nouveau tribunal de Paris, construit par l'agence RPBW (Renzo Piano) est celui de tous les superlatifs : 160 mètres de hauteur, 10000 personnes tous les jours, agents et public confondus, 90 salles d'audience, une salle des pas perdus de 5500m². Ses imposants volumes de verre dominent le paysage du nord-ouest parisien, en donnant une image à la fois solennelle et transparente de la justice. Cette visite est une belle occasion de découvrir la genèse, l'architecture et le fonctionnement de cet édifice hors normes, objet de nombreux débats.

Mais avant de parvenir au palais, qui clôturera notre visite, nous parcourrons les hauteurs du parc, entre les nouveaux immeubles. Au-delà des Maréchaux, les Ateliers Berthier attendent leur transformation en Cité du théâtre. En arrière, le nouveau siège de la Police judiciaire a gardé son numéro 36 mais désormais... rue du Bastion. Un peu plus loin, se profile l'étonnante architecture de la nouvelle maison des avocats. Une visite indispensable donc, pour être à la page de l'actualité urbaine et architecturale de Paris !

PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours du lundi au vendredi.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
Lionceau
Pas très loin, il y a aussi...
Batignolles Les Batignolles, promenade côté jardins Sainte-Odile L'église Sainte-Odile et les villas de la rue Flachat Plaine Monceau La plaine Monceau ou l'architecture en délires Muée Henner Un atelier d'artistes dans la plaine Monceau, le musée Jean-Jacques Henner
Le Paris des frontières, métamorphose des anciennes marges
La construction de l'enceinte de Thiers dans les années 1840, bordée de la fameuse zone, a profondément marqué la physionomie des quartiers environnants. Bâtis de façon souvent anarchique, occupés par une population modeste et par des activités industrielles, ils ont fait l'objet d'importantes transformations depuis la démolition des fortifs dans les années 1920. Ces quartiers conservent un charme incomparable en marge de la ville. Leur découverte est un étonnement de chaque instant. Voir toutes les visites de ce thème
© Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2019. Reproduction interdite sans autorisation.