Conférence en salle/en ligne
Zéphyr et compagnie : l'histoire et l'art du vent
D'où vient le vent ? Comment l'utiliser ? Comment le représenter ? C'est à trois questions simples que cette conférence propose de répondre, en traversant les siècles et les civilisations. Entre mythes et sciences, utile et plaisir, visions romantiques et art cinétique, le vent est un sujet d'une infinie richesse. Les édifices, objets et œuvres d'art présentés ici en témoignent.
Vincent Van Gogh, Champs de blés verts, 1890. Washington, National Gallery of Art.
Comme tous les phénomènes naturels, le vent a d'abord trouvé son explication dans les mythes et les religions. Entre les mains des dieux, les vents expriment tantôt leur colère, tantôt leur sollicitude à l'égard des humains. De nombreux épisodes tirés de la mythologie gréco-romaine et de la Bible en témoignent. Après avoir échafaudé au fil du temps différentes hypothèses plus rationnelles, les scientifiques ne parviennent à une véritable compréhension du phénomène qu'au XIXe siècle. Girouettes et anémomètres n'ont cependant pas attendu si tard pour donner déjà de précieuses informations sur la direction et la force des vents.

Il faut dire que l'Homme a su très tôt mettre à son profit la force éolienne, pour des objets plus ou moins sérieux : le vent fait tourner les moulins, gonfle les voiles des navires, fait claquer drapeaux et oriflammes, fait flotter les cerfs-volants et pousse les aérostats. Ces nombreuses applications valent bien quelques désagréments que les caricaturistes et autres illustrateurs se plaisent à railler au XIXe siècle. Robes légères, crinolines et perruques font facilement les frais d'un coup de vent.

De manière plus générale, depuis le Moyen âge, les artistes n'ont pas manqué de prétextes pour représenter le vent. Un épisode légendaire ou une tempête, l'agitation de l'air, l'ondulation des blés, un arbre torturé par le vent, l'expression de passions intérieures : des visages joufflus de l'Antiquité à l'art cinétique de notre époque, la représentation du vent a pris des formes et adopté des techniques d'une grande variété. Bref, des rues de Paris aux plages de Normandie et à la campagne provençale, d'Athènes aux îles Éoliennes, des Pays-Bas au Japon, cette conférence vous offre, tout en restant chez vous, un étonnant voyage dans le vent, à travers l'art et l'histoire.

Vitrail de l'arche de Noé, église Saint-Étienne-du-Mont, Paris. Photo Vincent Delaveau. Pour les particuliers mardi 20 septembre à 18h30
Visio-conférence en direct sur l'application Zoom. Durée une heure environ. Tarif unique par connexion 10€. Un peu avant la conférence, vous recevrez un lien et des identifiants pour vous connecter à l'heure dite. Non remboursable. Échangeable pour une autre visio-conférence sous réserve de disponibilité.
Comment ça marche ? Réserver Retour au calendrier
Jean-Henri Marlet, Le Coup de vent. Paris, musée Carnavalet. Pour les groupes privés Cette conférence peut être organisée tous les jours. Elle peut avoir lieu dans un café ou un restaurant, dans la salle de votre choix (équipée d'un vidéo-projecteur) ou en ligne sur l'application Zoom. Je me tiens à votre disposition pour vous en préciser les conditions et vous fournir un devis. Informations et tarifs Contact Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2022 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle