Conférence en salle/en ligne
Flânerie dans le 13e arrondissement de Paris
Le 13e ? Le quartier chinois et une forêt de tours moches ! Vision très réductrice de ce vaste arrondissement, mosaïque de quartiers et d'ambiances d'une remarquable variété. Au fil de mutations incessantes, cette conférence vous invite à une exploration dans l'histoire, l'actualité et les recoins du 13e.
La halle Freyssinet (Station F). Photo Vincent Delaveau.
Jusqu'à la première moitié du XIXe siècle, l'emprise de l'actuel 13e arrondissement offre un caractère essentiellement rural. Au sud, la plaine d'Ivry grimpe doucement la pente entre la Seine et la route de Fontainebleau. À l'ouest, la Bièvre serpente le long de la Butte-aux-Cailles et dans le quartier des Gobelins. D'abord occupée par des prairies et des moulins, la vallée voit dès la fin du Moyen âge s'aligner des activités artisanales polluantes, comme les teintureries et les tanneries. Ce secteur du faubourg Saint-Marcel se paupérise au fil du temps et gagne la réputation de quartier le plus sordide de Paris. Un peu plus loin, l'hospice de la Salpêtrière occupe à partir du XVIIe siècle une emprise importante.

Au XIXe siècle, la révolution industrielle, l'augmentation de la population parisienne et l'arrivée du chemin de fer modifient profondément le paysage. Des industries s'installent dans tout l'arrondissement, comme la sucrerie Say, les usines Panhard et Levassor ou les Grands moulins de Paris — pour ne citer qu'elles. Autour s'entasse une population ouvrière dans des logements de piètre qualité et des centaines de chiffonniers dans des cités criant la misère et la saleté.

Cette évolution explique les interventions parfois brutales du Second Empire, des années 1930 et surtout des années 1960, pour le meilleur et pour le pire. La valorisation des 130 hectares de Seine Rive gauche, en cours d'achèvement, constitue le dernier maillon d'une historie urbaine à la fois chaotique et passionnante. Malgré l'ampleur de ces bouleversements, l'arrondissement conserve plusieurs quartiers pleins de charme, très verdoyants, presque insoupçonnables à Paris comme la Butte-aux-Cailles, Croulebarbe ou les environs de la Poterne des Peupliers. Enfin, cette conférence sera l'occasion d'évoquer l'un des marqueurs actuels de l'identité du 13e : les dizaines de grandes peintures murales qui ornent ses immeubles.

Henri Jourdain, La Bièvre rue Corvisart, 1904. Paris, musée Carnavalet. Pour les particuliers Cette visite n'est malheureusement pas proposée en ce moment mais vous trouverez certainement dans le calendrier d'autres lieux passionnants à découvrir. Pour être tenu(e) au courant des prochains programmes, vous pouvez inscrire à la lettre d'information. Programme en cours Lettre d'information Eugène Atget, Chiffonniers de la Butte-aux-Cailles. Paris, musée Carnavalet. Pour les groupes privés Cette conférence peut être organisée tous les jours. Elle peut avoir lieu dans un café ou un restaurant, dans la salle de votre choix (équipée d'un vidéo-projecteur) ou en ligne sur l'application Zoom. Je me tiens à votre disposition pour vous en préciser les conditions et vous fournir un devis. Informations et tarifs Contact Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2020-21 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle