Conférence en salle/en ligne
Le décor des ponts de Paris
Des mascarons du Pont-Neuf à la Sainte Geneviève du pont de la Tournelle, donc du XVIIe au XXe siècle, la plupart des ponts parisiens ont fait l'objet d'un soin décoratif particulier, pour des raisons esthétiques, techniques et politiques. Cette conférence vous en offre un beau panorama autour de thèmes variés.
Sculpture du pont Alexandre III. Photo Vincent Delaveau.
Fonctionnels avant tout, soumis aux caprices du fleuve, bâtis de maisons et peu visibles depuis les quais, les ponts parisiens n'ont longtemps pas fait l'objet de soins décoratifs particuliers. Le Pont-Neuf, inauguré au début du XVIIe siècle marque un jalon important dans l'histoire du décor des ponts. Belvédère sur la Seine, lieu de promenade très fréquenté, proche du palais du Louvre, lié à la place Dauphine, il reçoit un exceptionnel décor de 381 mascarons, bientôt rejoints par une effigie équestre du roi. Pour la première fois, le pont ne se limite plus à sa fonction de traverse, il est aussi un monument destiné à embellir la ville et glorifier le pouvoir en place. Il inaugure ainsi une longue série de ponts plus ou moins richement décorés, jusque dans les années 1930.

L'Ancien Régime et les premières décennies du XIXe siècle, sans renoncer complètement au décor, ont fait preuve d'une certaine retenue, privilégiant la qualité et l'audace constructives. Faute de moyens financiers, beaucoup de projets décoratifs sont par ailleurs restés dans les cartons. Nous les en ressortirons le temps de cette conférence.

Alors que le fleuve se débarrasse progressivement des activités qui l'encombrent et qu'il devient véritablement le miroir de la ville, les ponts reçoivent un décor de plus en plus varié et de plus en plus fastueux, culminant avec l'étourdissant programme iconographique du pont Alexandre III en 1900. Discours diplomatique, gloire de la République, message patriotique, allusions au fleuve et à la navigation, célébration municipale... tout y est ! Mais l'arbre ne doit pas cacher la forêt et ce parcours virtuel se penchera sur d'autres décors tout aussi intéressants et parfois méconnus. Du pont de la Tournelle au pont Notre-Dame, du pont du Carrousel au pont de l'Alma, du pont d'Iéna au pont Mirabeau, vous ne verrez plus les ponts parisiens du même œil !

Mascaron du pont Notre-Dame. Photo Vincent Delaveau. Pour les particuliers Cette visite n'est malheureusement pas proposée en ce moment mais vous trouverez certainement dans le calendrier d'autres lieux passionnants à découvrir. Pour être tenu(e) au courant des prochains programmes, vous pouvez inscrire à la lettre d'information. Programme en cours Lettre d'information Décor de céramique de la passerelle Debilly. Photo Vincent Delaveau. Pour les groupes privés Cette conférence peut être organisée tous les jours. Elle peut avoir lieu dans un café ou un restaurant, dans la salle de votre choix (équipée d'un vidéo-projecteur) ou en ligne sur l'application Zoom. Je me tiens à votre disposition pour vous en préciser les conditions et vous fournir un devis. Informations et tarifs Contact Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2020-21 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle