Conférence en salle/en ligne
Vous avez l'heure ? Les horloges publiques de Paris
Horloges d'églises et de bâtiments officiels, horloges sur la voie publique, horloges de gares et de banques, de grands magasins et de sièges d'entreprises... même sans montre et sans téléphone portable, difficile d'échapper à l'heure dans les rues de Paris. Il faut dire que donner l'heure a d'abord été un enjeu spirituel, puis un enjeu de pouvoir et enfin un enjeu économique fondamental.
Horloge de la gare d'Orsay, Paris 7e. Photo Vincent Delaveau.
Donner l'heure c'est bien mais laquelle ? La façon de découper le temps doit beaucoup aux moyens techniques de chaque époque et surtout à l'usage que l'on en fait — prière, travail, repos, ou loisirs. Une fois l'heure définie comme la 24e partie de la journée, tout n'est pas dit. Au fil du temps, quelques ajustements ont été nécessaires. En 1884, Paris impose son heure à la France et le temps est enfin unifié sur tout le territoire. En 1911, il faut remettre les pendules à l'heure, désormais celle de Greenwich, mais sans le dire. Cinq ans plus tard, on invente l'heure d'été, déjà pour économiser l'énergie. Enfin, en juin 1940, il faut se mettre à l'heure allemande que nous n'avons plus quittée depuis.

Face à la complexité technique de donner l'heure précise et compte tenu de son fort enjeu symbolique, les horloges ont d'abord été celles des églises avant d'être concurrencées par des pouvoirs temporels, le roi puis la municipalité et différentes émanations de la puissance publique. À partir du XIXe siècle le développement des transports ferroviaires, l'essor du secteur bancaire et le dynamisme de la vie économique en général imposent une large publicité de l'heure. Et l'information doit être sans faille. Les horloges se multiplient, notamment dans les quartiers les plus actifs de la rive droite.

Du palais de la Cité à la gare de Lyon, du ministère de la Guerre à la Compagnie des Wagons-lits, cette promenade virtuelle et insolite dans les rues de Paris vous invite à lever les yeux et à découvrir un patrimoine très riche et varié, plutôt méconnu dans l'ensemble.

Informations pratiques
Horloge de la Compagnie des Wagons-lits, rue de Mathurins, Paris 8e. Photo Vincent Delaveau. Pour les particuliers mardi 14 novembre à 18h30
Rendez-vous en ligne.
Visio-conférence en direct sur l'application Zoom. Durée une heure environ. Tarif unique par connexion 12€. Un peu avant la conférence, vous recevrez un lien et des identifiants pour vous connecter à l'heure dite. Pas de droit d'entrée. Non remboursable. Échangeable jusqu'à 48 heures avant la séance pour une autre visio-conférence.
Comment ça marche ? Réserver Retour au calendrier
Horloge de la place de la Contrescarpe, Paris 5e. Photo Vincent Delaveau. Pour les groupes privés Cette conférence peut être organisée tous les jours. Elle peut avoir lieu dans un café ou un restaurant, dans la salle de votre choix (équipée d'un vidéo-projecteur) ou en ligne sur l'application Zoom. Je me tiens à votre disposition pour vous en préciser les conditions et vous fournir un devis. Tarifs et conditions Réservation Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2023 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle