Conférence en salle/en ligne
Les douze travaux d'Hercule ou la chasse aux monstres
La Voix des lieux poursuit ses explorations dans la mythologie grecque et romaine et accompagne Hercule dans la réalisation de ses douze travaux. La force et l'intelligence du héros ont toujours suscité la fascination des puissants et des artistes, notamment ceux de la Renaissance qui nous serviront ici de guides.
Jan Muller, d'après Adriaen de Vries, Hercule tuant l'Hydre, vers 1602. Washington, National Gallery of Art.
Né des amours adultères de Zeus et d'Alcmène, Heraklès (Hercule pour les Romains) a dès sa prime jeunesse été poursuivi par la colère d'Héra, épouse jalouse de Zeus. Alors que l'enfant n'a que huit mois, il étouffe dans son berceau deux serpents que la déesse y a déposés. Sa force exceptionnelle se confirme au fil des ans, de même que son courage et sa vivacité d'esprit.

Il s'unit à Mégara qui lui donne plusieurs enfants. Mais Héra veille toujours à lui pourrir la vie. Elle lui inspire semble-t-il un accès de folie qui le pousse à tuer ses propres enfants. Pour expier ce terrible crime, il s'en va à Delphes, consulter l'oracle d'Apollon. Celui-ci l'aiguille vers Eurysthée qui exige de lui dix travaux particulièrement complexes et périlleux à accomplir — il y en aura douze finalement, consistant pour la plupart à tuer ou capturer vivants les monstres les plus terribles, comme le lion de Némée, l'hydre de Lerne, le sanglier d'Érymanthe, le chien Cerbère ou encore les oiseaux du lac Stymphale. La cueillette de pommes et la quête d'une ceinture, a priori plus paisibles, se révèlent tout aussi dangereuses.

Les nombreuses qualités d'Hercule et les péripéties de son existence ont naturellement été mises à contribution pour glorifier plus ou moins subtilement les potentats et souverains, particulièrement à la Renaissance et à l'époque baroque. Cependant, les peintres, sculpteurs et graveurs ont pu trouver dans la représentation des douze travaux des motivations plus artistiques, comme le plaisir narratif, l'exercice anatomique ou la recherche de compositions savantes. Ce beau panorama témoigne à la fois de la variété des intentions, des techniques et des formules qui en découlent.

Vittore Gambello, Hercule assis tirant sur les oiseaux du lac Stymphale, vers 1515-20. New York, Metropolitan Museum of Art. Pour les particuliers Cette visite n'est malheureusement pas proposée en ce moment mais vous trouverez certainement dans le calendrier d'autres lieux passionnants à découvrir. Pour être tenu(e) au courant des prochains programmes, vous pouvez inscrire à la lettre d'information. Programme en cours Lettre d'information Aegidius Sadeler II, Hercule et Cerbère, entre 1586 et 1629. New York, Metropolitan Museum of Art. Pour les groupes privés Cette conférence peut être organisée tous les jours. Elle peut avoir lieu dans un café ou un restaurant, dans la salle de votre choix (équipée d'un vidéo-projecteur) ou en ligne sur l'application Zoom. Je me tiens à votre disposition pour vous en préciser les conditions et vous fournir un devis. Informations et tarifs Contact Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2020-21 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle