Conférence en salle/en ligne
On danse ? Les Parisiens au bal
Dès les lendemains de la Révolution, Paris est saisie du virus de la danse. Il s'agit d'un virus très contagieux, touchant sans distinction toutes les classes sociales. Il s'agit aussi d'un virus très résistant puisque seule la première guerre mondiale en atténuera sévèrement les effets.
Henri Gervex, Le Bal, 1890. Paris, musée Carnavalet.
Dans l'ambiance d'après-guerre qui suit la Révolution, des jeunes gens aux costumes extravagants et au parler affecté se passionnent pour la danse. La carmagnole des sans-culottes laisse ainsi place à la virtuosité des merveilleuses et des muscadins. Cette passion pour la danse se diffuse rapidement dans les milieux aristocratiques. De la Restauration à la Belle Époque, les salons du faubourg Saint-Germain s'animent de bals fastueux, parfois costumés, souvent relayés par la presse. Bien plus qu'un simple divertissement, ils expriment le rang de la puissance invitante et la cohésion d'un groupe social. L'aristocratie et la haute bourgeoisie se risquent hors de leurs salons pour fréquenter le bal de l'Opéra, entre décembre et la mi-Carême. Elles laissent en revanche les bals publics au peuple parisien.

À partir des années 1830, les bals publics se multiplient, attirant une foule mêlée. D'abord conçus comme des jardins, ces bals se dotent peu à peu de vastes salles de danse abondamment éclairées le soir. La Grande Chaumière, le Bal Bullier, le Bal Mabille, le Bal Musard, le Moulin de la Galette, l'Élysée-Montmartre ou le Moulin Rouge furent incontestablement les adresses les plus fameuses — certaines le sont encore mais sous une autre forme. Les environs des barrières voient aussi fleurir des bals par dizaines où les ouvriers vont boire, danser et s'amuser le dimanche.

Cette conférence originale, toujours illustrée par les abondantes collections du musée Carnavalet, vous permettra de parcourir un Paris réjouissant, festif et animé, de découvrir des lieux aujourd'hui oubliés, de comprendre un peu de la vie sociale parisienne du XIXe siècle... et peut-être d'attraper vous aussi le virus de la danse.

Claude Régnier, Bal Mabille. Paris, musée Carnavalet. Pour les particuliers Cette visite n'est malheureusement pas proposée en ce moment mais vous trouverez certainement dans le calendrier d'autres lieux passionnants à découvrir. Pour être tenu(e) au courant des prochains programmes, vous pouvez inscrire à la lettre d'information. Programme en cours Lettre d'information Théophile Alexandre Steinlen, Bal de barrière, 1898. Paris, musée Carnavalet. Pour les groupes privés Cette conférence peut être organisée tous les jours. Elle peut avoir lieu dans un café ou un restaurant, dans la salle de votre choix (équipée d'un vidéo-projecteur) ou en ligne sur l'application Zoom. Je me tiens à votre disposition pour vous en préciser les conditions et vous fournir un devis. Informations et tarifs Contact Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2020-21 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle