Conférence en salle/en ligne
Fêtes de nuit : quand Paris s'illumine
Des premières grandes festivités royales nocturnes au début du XVIIe siècle aux feux d'artifice du 14 juillet, les occasions ne manquent pas pour illuminer fastueusement Paris. Entre politique et divertissement, art et technique, cette conférence éclaire la nuit parisienne d'un jour insolite et festif.
Louis-Nicolas Van Blarenberghe, Feu d'artifice tiré place de l'Hotel de Ville le 21 janvier 1782 (naissance du Dauphin). Paris, musée Carnavalet.
À l'évocation des illuminations de Paris, ce sont plutôt les guirlandes électriques et les vitrines des grands magasins décorées pour Noël qui viennent à l'esprit. Ces éclairages n'apparaissent pourtant que très tardivement au tournant des XIXe et XXe, grâce à l'invention de l'ampoule à incandescence par Edison et sous l'influence du modèle américain. Même si le thème de la lumière est fondamental dans les fêtes de Noël, ces illuminations ont avant tout un caractère commercial et touristique.

L'histoire des fêtes de nuit et des illuminations spectaculaires commence à Paris au début du XVIIe siècle sous la régence de Marie de Médicis. Le premier feu d'artifice parisien semble avoir été tiré à l'occasion des fêtes du mariage de Louis XIII avec Anne d'Autriche. Par la suite, le pouvoir royal et la municipalité ont rivalisé d'imagination et de moyens techniques dans des mises en scène extravagantes pour célébrer dignement les grands moments de la vie du royaume : naissances et mariages royaux, traités de paix et réceptions diplomatiques. Même si les fêtes les plus somptueuses se déroulent à Versailles, il est indispensable de réaffirmer sans cesse les liens entre le roi et ses sujets. La Révolution et les régimes qui la suivent jusqu'à la IIIe République ne procèdent pas autrement, même si les messages politiques évoluent.

Des feux de la Saint-Jean aux feux d'artifice royaux, des fêtes révolutionnaire aux bals du 14 Juillet, des illuminations spectaculaires des expositions universelles à celles de Noël, découvrez le temps d'une conférence l'histoire festive et insolite d'un Paris tout en lumière.

Francesco Piranesi, Feu d'artifice sur la Seine avec un temple du commerce, 1801. Paris, musée Carnavalet. Pour les particuliers mardi 14 décembre à 11h00mercredi 15 décembre à 18h30
Visio-conférence en direct sur l'application Zoom. Durée une heure environ. Tarif unique par connexion 10€. Un peu avant la conférence, vous recevrez un lien et des identifiants pour vous connecter à l'heure dite. Non remboursable. Échangeable pour une autre visio-conférence sous réserve de disponibilité.
Comment ça marche ? Réserver Retour au calendrier
J. Fichtenberg, Souvenir de l'Exposition de 1889 à Paris. Paris, musée Carnavalet. Pour les groupes privés Cette conférence peut être organisée tous les jours. Elle peut avoir lieu dans un café ou un restaurant, dans la salle de votre choix (équipée d'un vidéo-projecteur) ou en ligne sur l'application Zoom. Je me tiens à votre disposition pour vous en préciser les conditions et vous fournir un devis. Informations et tarifs Contact Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2020-21 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle