Musées et monuments
L'hôtel de Païva, palais d'une courtisane sur les Champs-Élysées
L'histoire insolite de l'hôtel, la carrière et la personnalité de sa commanditaire, la richesse de décors, la qualité des restaurations récentes et l'atmosphère unique de ce lieu offrent une immersion totale dans un intérieur feutré du Second Empire.
Plafond de la salle à manger de l'hôtel de Païva.
Sous le Second Empire, l'ouest parisien devient la terre d'élection de la haute bourgeoisie. Les Champs-Élysées se bordent alors d'immeubles de rapport et d'hôtels particuliers. C'est ici que la marquise de Païva, arrivée au faîte d'une brillante carrière de courtisane, décide de poser ses valises. Les décors de sa somptueuse demeure témoignent toujours de sa personnalité, de ses goûts, de son quotidien et plus généralement de l'art de vivre à Paris sous Napoléon III. Poussez les portes de ce lieu d'exception !

La vie d’Esther Lachmann est un véritable roman. Née dans un milieu très modeste en Europe de l'est, elle décide de partir à l'aventure pour faire fortune. Grâce à des talents multiples et d'utiles liaisons dans des milieux variés, elle devient l'une des courtisanes les plus en vue de Paris. Sa relation avec le musicien Hertz l'aide à créer un salon littéraire et artistique. Son mariage avec le marquis de Païva, dont elle se débarrasse promptement, lui vaut un titre de noblesse. Sa liaison avec Guido Henckel von Donnersmarck, richissime propriétaire de mines en Silésie qu'elle finira par épouser, lui procure une très confortable fortune.

Pour manifester aux yeux de tous son éclatante réussite, elle fait appel à une équipe d'une vingtaine de peintres et sculpteurs sous l'autorité de l'architecte Pierre Manguin. Les plus grands talents de l’époque, encore jeunes comme Dalou ou déjà reconnus comme Carrier-Belleuse et Baudry, sont mis à contribution. L'éblouissante richesse du décor, les marbres, les bronzes, les céramiques, les mosaïques et les boiseries, contribuent à faire de cet hôtel l'un des plus remarquables exemples d'architecture privée du XIXe siècle. Au fil de notre parcours, vous découvrirez notamment le grand escalier de marbre, la somptueuse cheminée de la salle à manger, le riche plafond du grand salon, les élégantes cariatides de la chambre, la salle de bain orientale et sa baignoire d'onyx et bien d'autres trésors.

Cheminée de la salle à manger de l'hôtel de Païva. Pour les particuliers samedi 04 décembre à 10h00
Rendez-vous devant le 25 avenue des Champs-Élysées.
Visite-conférence. Réservation obligatoire. Tarif normal 18€. Tarif réduit 14€ (moins de 25 ans et demandeurs d'emploi sur présentation d'un justificatif). Audiophones inclus. Port du masque obligatoire. Droit d'entrée : 10,00€. Non remboursable. Échangeable pour une autre visite jusqu'à J-7. Passe sanitaire à présenter.
Réserver Retour au calendrier
Baignoire de la marquise de Païva. Pour les groupes privés Cette visite n'est pas proposée aux groupes privés en ce moment mais je vous invite à découvrir la soixantaine de visites qui forment la belle sélection de cette saison ! Tout le catalogue Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2020-21 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle