Promenades parisiennes
La plaine Monceau ou l'architecture en délires
En quelques décennies dans la seconde moitié du XIXe siècle, ce secteur situé au nord du parc Monceau s'est couvert d'hôtels particuliers et d'immeubles de rapport aux façades souvent insolites et richement décorées. Ce parcours vous en fait découvrir les spécimens les plus remarquables.
Heurtoir rue Fortuny. Photo Vincent Delaveau.
En 1860, cette vaste zone agricole et maraîchère, encore peu bâtie, est annexée à Paris pour former une partie du nouveau 17e arrondissement. Rapidement intégrée au réseau des grandes artères parisiennes, bénéficiant de l'essor de la bourgeoisie, du déplacement du centre de gravité de la ville vers l'ouest et du dynamisme intéressé des frères Péreire, elle se couvre rapidement d'immeubles de rapports et d'hôtels particuliers. La présence marquée des artistes dans le quartier contribue à donner à ses façades une fantaisie que l'on ne retrouve pas ailleurs dans Paris. C'est ce que cette visite vous propose de découvrir.

Le quartier de la plaine Monceau offre la particularité d'avoir hébergé dès l'origine des artistes en vue et leur clientèle bourgeoise. Ces deux populations cohabitent de façon nouvelle, se reçoivent, s'apprécient et s'influencent. Le caractère « artiste » des ateliers contamine peu à peu de nombreuses façades et fait vite oublier l'austérité des longs alignements haussmanniens. De plus, après le Second Empire, un phénomène général de détente architecturale pousse les architectes à plus d'originalité et de fantaisie et la plaine Monceau est pour eux un terrain de jeu particulièrement accueillant.

Notre parcours nous mènera du spectaculaire hôtel Gaillard, récemment restauré (ext.), aux étonnantes façades historicistes de la rue Fortuny, des ateliers de l'avenue de Villiers aux beaux immeubles de la rue de Tocqueville. En route, nous évoquerons également le souvenir des grandes figures de l'art, de la littérature et de la musique qui hantent toujours le quartier autour de Sarah Bernhardt.

Façade rue Jacques Bingen. Photo Vincent Delaveau. Pour les particuliers Cette visite n'est malheureusement pas proposée en ce moment mais vous trouverez certainement dans le calendrier d'autres lieux passionnants à découvrir. Pour être tenu(e) au courant des prochains programmes, vous pouvez inscrire à la lettre d'information. Programme en cours Lettre d'information Détail de la façade de l'hôtel Gaillard. Photo Vincent Delaveau. Pour les groupes privés Cette visite peut être organisée tous les jours du mardi au samedi. Je me tiens à votre disposition pour vous en préciser les conditions et vous fournir un devis. Informations et tarifs Contact Hercule Farnese Hendrick Goltzius, Hercule Farnese (détail), 1592. New York, Metropolitan Museum of Art Collection 2020-21 La Voix des lieux sélectionne pour votre programmation un choix d'une soixantaine de visites et de conférences tirées de son (très) gros catalogue. Ces propositions sont renouvelées chaque semestre en fonction de la saison, de l'actualité, de vos demandes et de l'humeur du moment. Promenades parisiennes Musées et monuments Hors les murs Conférences en ligne et en salle